Circuit en Indonésie
Les Petites Iles de la Sonde : Sumba, Flores, Komodo et Bali
A l’occasion des plus grands rituels hindous de Galungan et Kuningan


Du 29 mai au 14 juin 2018
Accompagné par Juwana Wirja

A la croisée des mondes malais et mélanésien s’étire l’arc des Petites Iles de la Sonde. Situées au carrefour des grands axes de communication, ces îles connurent de nombreuses influences. Ainsi bien des religions s’y côtoient-elles : A Bali l’hindoue répondent Florès et Sumba, dont la vie est régie par le christianisme.

Mais sous-jacentes à ces religions venues de l’extérieur, les croyances animistes et le culte des ancêtres survivent, plus ou moins affirmés selon les îles, de la vénération des pierres dressées aux effigies des morts, au cœur d’un habitat original, tout fait de végétal et étirant ses toits imposants, reflet de la conception du monde et d’une foi ancestrale.

Dans ces îles perdues les paysages ne sont que ravissement : plages désertes… parfois occupées par les célèbres varans capables d'avaler en 17 minutes une victime pesant autant qu’eux, rizières ensoleillées, volcans inquiétants, lacs d’acide multicolores, villages débordants de vie …

Les célébrations de Galungan et Kuningan
Autant d’îles, autant de perles au collier dont se parèrent les dieux... nous en rajouterons une, lumineuse, éclatante, celle d’une Bali en fête, frissonnante d’émoi. On y célèbre Galungan, la création de l’Univers et la victoire du Bien – dharma – sur le mal – adharma. Bali s'anime alors pour donner lieu à d'innombrables cérémonies et les réjouissances culminent dix jours plus tard pour Kuningan. C’est la période la plus sacrée de l’année, regorgeant d’offrandes, de purifications, de chants et musiques ... de la beauté à l’état pur


Programme (les lieux que vous visiterez sont mentionnés en caractères gras)

1er jour : Paris / Denpasar
Vol non direct Paris / Denpasar (vols indiqués ultérieurement).

2e jour : Denpasar (BALI) – Région d’Ubud
Arrivée à Denpasar, transfert au cœur de l’île, dans la région d’Ubud... et repos bien mérité.
Nuits au Manyi Village Ubud (ou similaire).
NB : La région d’Ubud a été choisie car elle permet de rayonner facilement vers les grands lieux de culte.

3e et 4e jours : Bali – Célébrations de Galungan
Deux jours en immersion...
Le premier sera consacré aux préparatifs de la fête. De bon matin les hommes cuisinent alors que les femmes dressent les offrandes. Dans l’après-midi, les penjor seront hissés devant les maisons, ces grands bambous richement décorés de feuilles de palmes. Le penjor représente la montagne, la résidence de Dieu, une façon de Le remercier de ce qu’Il offre aux humains. La forme courbe du bambou symbolise aussi les serpents sacrés, Basuki et Anantaboga, qui gardent le monde.
Le jour de Galungan vient ensuite, moment auspicieux car Dieu et les aïeux descendent du paradis et s’installent dans le temple familial. C’est ici que commencera la prière avant qu’elle n’enfle et prenne son envol vers les lieux publics, en un mouvement de ferveur et de cohésion sociale incomparables. Les couleurs blanc et jaune remplissent l’espace, des décorations aux vêtements de prière, symbole de pureté et de spiritualité partagée.
C’est ainsi que pendant 10 jours les ancêtres rendront visite à leur descendance, si doucettement lovés dans les autels de famille, habillés, parés, rendus beaux pour accueillir les vénérables hôtes ...
Au cours de ces deux journées nous alternerons rituels et visites qui couvriront pour ces dernières “les incontournables” que sont Bangli, Gunung Kawi, Batukaru et Mengwi, pour n’en citer que quelques-uns. A adapter au programme des cérémonies.
Nuits au Manyi Village Ubud (ou similaire).

5e jour : Denpasar / Tambolaka – Waikabubak (SUMBA)
Vol vers Tambolaka (à ce jour GA 460, 13.50 – 15.00) capitale de Sumba Ouest.
Extérieure à la ceinture de feu du Pacifique, ne bénéficiant d’aucune retombée volcanique, Sumba apparaît étonnamment aride, hantée de-ci de-là par ses troupeaux de zébus et de buffles. Telle est la première vision qui s’imposera entre l’aéroport de Tambolaka et Waikabubak alors que dans le lointain les maisons des nobles, aux hauts toits coniques, captivent le regard. Elles couronnent les éminences alors que le petit peuple vit à leurs pieds. Un souffle médiéval parcourt la région … Arrêts et premiers contacts.
Nuit à Waikabubak à l’hôtel Manandang (simple) ou similaire.

6e jour : Autour de Waikabubak (SUMBA)
A pied et en minibus, vous sillonnerez la région de Waikabubak à la recherche des Wanokalada, villages de la noblesse et des propriétaires terriens, juchés sur des collines appareillées. Etirées sur la cime, deux rangées de maisons se regardent tandis que l’esplanade centrale est occupée par les reti, tombes mégalithiques et lieux de dévotion décorés. Les maisons, dites uma, sont tripartites à l’image du monde et séduisent par la hauteur de leur toiture. Dans ces vastes galetas résident les ancêtres déifiés, élégamment façonnés en deux statues dressées sur le pinacle de la uma.
Nuit à l’hôtel Manandang ou similaire.
NB : Les noms des villages ne sont pas cités, laissant libre cours à l’improvisation, en fonction d’éventuelles fêtes.

7e jour : L’Est et le Sud de Waikabubak (SUMBA)
Le trait dominant de la journée sera la découverte des tombes mégalithiques, encore utilisées de nos jours par les chrétiens, même si leurs racines plongent dans la tradition animiste.
Vous sillonnerez la région de l’Est, dans la régence d’Anakalang, où ces sépultures sont nombreuses avant de piquer plein Sud, là où ont été érigés de nombreux penji ou pierres dressées en l’honneur des ancêtres déifiés.
Magnifiques vues donnant sur l’Océan indien.
Nuit à l’hôtel Manandang ou similaire.
NB : Les noms des villages ne sont pas cités, laissant libre cours à l’improvisation, en fonction d’éventuelles fêtes funéraires offrant un rituel d’un autre temps.

8e jour : Tambolaka / Ende - Moni (FLORES)
Une belle demi-journée d’escapade vers l’Ouest extrême de l’île, dans la région de Kodi, très marquée par les constructions des ses maisons aux toitures élégamment étirées, témoins du respect envers les ancêtres.
Envol pour Ende (à ce jour IW 1921, 14.50 / 15.50) l’ancienne capitale économique de Flores, puis continuation vers Moni, petit village blotti dans les montagnes.
Logement au Kelimutu Crater Lakes Eco Lodge (joli cadre et meilleur hôtel disponible).

9e jour : Moni – Volcan de Kelimutu – Ende (FLORES)
Direction le Mont Kelimutu qui domine l'île de ses mystères… et de ses brumes imprévisibles ! Le volcan présente trois lacs de couleur, en principe, turquoise, émeraude et noire, qui néanmoins varient pour une raison inconnue… sinon qu’ils seraient la résidence des mânes des ancêtres.
Nous poursuivons notre traversée des paysages luxuriants de Florès pour arriver au Nord de Ende, où se concentrent de nombreux ateliers d’ikats, qui diffèrent de ceux de Sumba par leurs dessins plus petits et réservés, moins démonstratifs et plus stylisés, influencés par une pression de l’église catholique qui voyait à redire aux expressions animistes de ces tissus dont la vocation première était malgré tout celle du linceul.
Vous apprécierez aussi l’architecture de l’ethnie Lio, remarquable par ses grandes maisons aux toits de chaume pointés vers le ciel.
Nuit à l’hôtel Grand Wisata (standard) ou similaire.

10e jour : Ende – Bajawa (FLORES)
Sur une route escarpée, nous découvrirons les aspects quotidiens de Florès, « la plage aux galets bleus », petite manne économique locale puisque ces trésors naturels iront trouver une très noble place dans… les aquariums japonais ! Ses marchés, ses villages de pêcheurs et ses habitations traditionnelles naturellement fortifiées par une végétation exubérante sont aussi l’image des tropiques. Vous êtes ici sur le territoire des Ngada, l’une des sept ethnies qui peuplent l’île, chacune possédant sa propre langue. Selon leurs croyances, les Ngada seraient les descendants de gens venus de Chine qui auraient migré voici des siècles. De ce fait, le lien avec les ancêtres qui justifie la vie d’aujourd’hui ne peut être rompu, et cosmos comme architecture le traduisent. Les maisons sont construites autour d'une place centrale où sont enterrés les morts. En son centre se dresse le ngadhu, sorte “d’ombrelle” de chaume, et le bhaga, une maison miniature. Le ngadhu est "mâle" et le bhaga "femelle", et chaque paire est ainsi associée à un clan du village.
Dans ces hameaux, vous observerez le toit des maisons aux figurines humaines et leurs porches décorés de cornes de buffle, signes de prospérité.
Nuit à la Villa Silverin (simple).

11e jour : Bajawa – Cancar – Ruteng (FLORES)
C’est par une route panoramique, qui s’enroule et se déroule que s’offre la beauté inégalée de Florès. Les rizières y sont superbes, notamment à Cancar, où elles semblent avoir tissé une toile d’araignée.
Continuation vers Ruteng, capitale des Manggarai, et visite des environs.
Nuit à l’hôtel Susteran (bon confort) ou similaire.

12e jour : Ruteng – Labuan Bajo (FLORES)
L’ethnie Manggaraï présente en ces lieux impose le physique malais qui remplace les traits mélanésiens des ethnies de l’Est. A Todo, vous découvrirez un village où se dresse encore une impressionnante maison traditionnelle qui fut le cœur d’un ancien royaume.
Au cours de cette « descente » vers la côte et Labuan Bajo, vous aimerez les forêts tropicales alors que dans le lointain pointe l’archipel de Komodo.
Après-midi de détente et nuit à l’hôtel Luwansa ou similaire.

13e jour : Labuan Bajo – Rinca (Parc national de Komodo) – Labuan Bajo (FLORES)
C'est à Labuan Bajo que nous embarquerons en direction de l’Archipel de Komodo.
Sur l’île de Rinca, refuge d’animaux à l’état sauvage, nous nous promènerons à la recherche des cerfs, buffles, chevaux et du fameux varan de Komodo, un lézard préhistorique qui atteint 2 mètres de long.
Retour à Labuan Bajo en début s’après-midi : cette petite navigation en eaux calmes est une invite à savourer d’île en île les plages désertiques et les coraux multicolores.
Nuit à l’hôtel Luwansa ou similaire.

14e et 15e jours : Labuan Bajo (FLORES) / Denpasar et séjour à Bali pour les célébrations de Kuningan
Envol vers Bali en début de matinée (à ce jour GA 7035, 07.20 / 08.55) et nouvelle immersion festive pour les cérémonies de Kuningan.
Après 10 jours de célébrations si prodigues en offrandes, Kuningan marque la fin du grand rituel et le retour des divinités et des ancêtres au paradis. A cette occasion, tous les lieux de culte ont été parés de jaune (kuning), signe de splendeur, et les prières ont lieu matin et après-midi. C’est en effet le moment propice que les esprits des divinités et des ancêtres ont choisi pour s’attarder et bavarder avec amis et familles. On profite également de cet événement pour purifier les objets de culte.
Le lendemain sera le jour des visites aux êtres chers à qui on apporte des douceurs, des gâteaux, des fruits.
Outre le suivi des rituels, nous assurerons les visites qui n’auraient pu être effectuées lors du premier séjour.
Nuits à l’hôtel Sri Phala (ou similaire).
NB : Le choix se fera en fonction des disponibilités en cette période très courue. Sanur se trouve près des lieux de cérémonie de ce jour et est aussi proche de l’aéroport.

16e jour : Denpasar / Paris
Matinée libre..
Vol de retour non direct en direction de Paris.

17e jour : Arrivée à Paris



Ceci vous séduit? Contactez-nous pour connaître les conditions
Préparez votre voyage en lisant les
“informations pratiques”.